Comptes rendus de la direction collégiale

Fonctionnement :

La direction collégiale de l’association se réunit chaque premier ainsi que chaque troisième dimanche du mois, à 16h.

La direction collégiale est constituée des bénévoles qui ont déclaré vouloir en faire partie : il suffit d’être bénévole, et d’avoir envie de participer aux prises de décisions.

Il est possible de commencer ou d’arrêter d’y participer sur simple déclaration lors d’une réunion. Il est aussi possible d’assister aux réunions sans en faire partie, que l’on soit bénévole ou non.

Membres de la direction collégiale au 1er décembre 2020 :

Éric Demougin / Daniel Cohen / Fréda / Geneviève Kérivel / Jean-Michel Génevaux / Jean-Yves Pousse / Marie demougin / Maxime Bertholon / Nastasia Lewandowski / Pauline Huet / Sandra Lardeux / Solène Laly / Yoan Texier / Yvane Girard


Réunion de la direction collégiale du 5 septembre 2021, 17h.

présents et présentes : C,J,J,Y,Y,G,E,Z,H,M,,JY,JM,G
début de la réunion 17h15
1) poubelles : Un élevage de mouche a été fait cette semaine dans la cuisine, avecpourtant très peu de déchets 😉 : pensons à faire des petites poubelles, mettre une affiche « petit sac à emporter » (G s’en occupe). Grosse hécatombe de moucherons dans les bouteilles de vinaigre.
2) Adhésions suspendues actuellement ? Pendant les confinements quasi-pas de ré-adhésions (moins de 10 sur tout l’hiver), c’est plutôt normal, on ne pousse pas à ça. Le lieu est fermé. Pas de besoin financier. Peut-on mettre une affiche au marché ? Mais pas besoin d’adhérer pour le marché : cela amènerait de la confusion.
3) Projet de rachat d’un local à Ponvallain par des habitants pour créer un espace de rencontre, éventuellement de restauration ? Sous quelle forme, sci, asso… ils souhaitent rencontrer des membres de la Brass’vie pour échanger sur l’historique, la législation… On peut leur proposer de les inviter 1h avant la collégiale pour causer de notre historique, puis d’assister à une collégiale. Ou un autre moment dans la semaine (Y,Y,J,H s’occupent de trouver une date)
4) Reconnaissance d’utilité publique : Relecture faite de nos réponses. Cela est complet et clair. Envoi dans 5 jours pour les relectures du rescrit fiscal des retardataires. Puis Y et Y envoient.
5) Qualification caf et espace de vie sociale : Le petit cerny, bar associatif qui a la validation par la CAF comme « espace de vie sociale », a le droit d’ouvrir avec gestes barrières. Cela donne droit à des aides financières fortes qui sont pérennes. Les élus locaux doivent soutenir le projet. On peut avancer dans cette direction : ERP type L pour la salle du haut, le bar avec alcool (ERP type N) ne peut sûrement pas être « espace de vie sociale ». La caf a un droit de regard sur les activités, avec une réévaluation du dossier tous les 4 ou 5 ans. Participer à des activités dans le lieu, implique que l’assurance les couvre, donc il faut être membre… 2 types d’adhésion coté boisson et coté culturel ? Question à poser à la caf.
Cela implique beaucoup de travail sur le dossier et avoir un soutien des élus. Il faut faire une démarche d’inventaire des actions actuelles, de diagnostic, et d’enquête auprès de la population. G,G,JY,Y,J s’en occupent.
Le centre social  de château cherche des lieux à l’extérieur pour proposer des actions dédiées aux familles : on peut se faire aider par la structure locale. Contacter référente CS: Marietta Garreau par M et J.
6) Réouverture avec pass sanitaire sur temps limité ? Enlever les banderoles ? (remarque : chaque ligne correspond à une prise de parole. C’est certes un peu en vrac, mais on n’a pas l’énergie, après la réunion, de tout réorganiser.)
– Si le lieu est ré-ouvert, je me sentirai exclu du lieu car je n’ai pas de pass.
– Cohérence par rapport au message déjà envoyé.- Pas d’incohérence si ouvertures ponctuelles, éphémères et ciblées.
– La capacité d’accueil existe chez des particuliers tant qu’il fait chaud.
– Si on ouvre pour les personnes vaccinées, il faut que le membre s’auto-contrôle par l’intermédiaire d’une déclaration. C’est possible car le membre peut être barman, comme tout membre.
– Je ne me reconnaitrai pas dans une association qui contrôlerai. C’est une limite à ne pas franchir.
– Il y a un lieu de moins pour les gens vaccinés. Un lieu différent des autres.
– Autogestion, nécessite la responsabilité de chacun : personne ne se flique.
– Dans ces conditions, demi-population, je n’ai pas envie de venir.- Ouverture de samedi ap sur deux heures, pour des gens qui ont le pass, mais qui ont le besoin car solitude.
– Comment diffuser l’information ?
– On a fermé le bar pour les personnes ayant un pass et pour celles ne l’ayant pas. On a choisi de restreindre la liberté de tou·tes de se rencontrer au café. Maintenant que c’est fait, il est possible de ré-ouvrir pour les personnes avec pass : c’est leur redonner de la liberté. L’objectif d’un bar c’est de rencontrer des personnes qui ne sont pas d’accord avec mes référentiels. En effet, c’est en discutant avec une personne qui n’est pas d’accord avec moi que je progresse dans ma réflexion. N’être qu’avec des personnes vaccinées restreint le brassage.
– On a affiché le refus du pass sanitaire.
– On punit un enfant, mais on ne se souvient pas des causes. Les personnes qui ont lu le message en banderole ont pu se sentir agressées. Ne pas rester droit dans ces bottes à tout prix.
– Si on n’ouvre que 2h, les personnes qui n’ont pas de pass ne viendront pas. La confiance pourra se substituer au contrôle. On ne se contredit pas si on ouvre sans alcool, pour une activité précise, à destination d’un public précis.
– Il est nécessaire d’être moins agressif en façade. Lorsque l’on a travaillé beaucoup pour la Brass’vie, au St Jacques, la fermeture peut être vécu de façon violente.
– Il y a un sujet politique. Il faut rester unis et ne pas nous disputer.
– Si je fais l’hypothèse que on a comme valeur « ne pas tomber malade et ne pas transmettre le virus à d’autres qui pourraient se retrouver en réa », deux stratégies sont présentes parmi nous pour limiter les risques : être porteur des anticorps (vaccination et avoir eu la covid), ou ne pas se vacciner et restreindre ses relations sociales. Les deux stratégies sont utiles et nous avons le choix. Nous sommes riches de notre diversité. « Diviser pour mieux régner » est ce qui est appliqué par ce gouvernement. Pendant que l’on se « chamaille », cela évite que l’on parle des patrons du CAC40 et du manque de moyen pour les hôpitaux et autres services publics.
– On peut enlever les deux banderoles. On se pose la question d’une ouverture partielle et précise sans alcool, pour permettre à ceux qui le souhaitent.
– Ce ne sera pas une « réouverture du bar pour les personnes ayant le pass sanitaire ».
– laisse-t-on les banderoles ? Proposition de les enlever et garder les articles. Afficher clairement les raisons de la fermeture.
– affiche-t-on dans l’agenda de ce soir nos questions ? Mieux vaut laisser décanter.
Ce compte-rendu sera rendu public dans une semaine : cela nous laisse le temps de l’affiner et que chacun et chacune puisse bien relire la retranscription de ce qu’il ou elle a dit.
fin de la réunion 19h15


Réunion de la direction collégiale du 15 août 2021, 17h.

début 17h10
présent-e : Y,Y,J,G,H,JM,Z,D,


* France 3 pays de la Loire a fait un reportage sur la fermeture de la Brass’Vie. Vous pouvez le visualiser sur https://www.france.tv/france-3/pays-de-la-loire/19-20-pays-de-la-loire/2684847-emission-du-mercredi-11-aout-2021.html

* Mél de ce soir, doit-on transmettre les informations des soirées privées ? Doit-on parler de la soirée de hier soir ? Une activité a été accueillie la semaine dernière chez un adhérent. Pour la suite, si vous souhaitez être informé, dites le nous.
On peut en parler oralement  les dimanches au marché.


« Un adhérent (une adhérente) organise un évènement chez lui (elle) sur le thème, si vous êtes intéressé-e contactez-le/la via le courriel : **** / téléphone *** »
Par l’agenda, on touche trop de monde. L’invitant peut choisir d’inviter en comité restreint (par sms) ou tous les adhérents. On a un nouveau numéro de téléphone et on peut demander aux personnes adhérentes si elles souhaitent avoir les infos des soirées faites par un privé. 


A ce propos, JM expose son souhait,  le 4 septembre,  d’organiser une réunion chez lui sur la primaire populaire. Quelques phrases autour de la table :    « Le fait que ce soit un affichage sur un mouvement politique pose problème.  »   « Le bar reste ouvert à un espace de débat à propos de la présidentielle. Une formulation comme « discussion autour de la présidentielle à venir » est possible, discussion au sein de laquelle la démarche de la primaire populaire pourra être abordée.  »    « Dans les 9 mois à venir, d’autres mouvements politiques sont susceptibles de nous solliciter. »


* Bilan du stand sans alcool du dimanche matin. Ressentis positifs. Discussions sur plein d’autres sujets. Quelques ventes ont eu lieu. Au total, environ 50 boissons ont été vendues. Le café philo reprendra sans doute.


* Proposition de JM : après le 15 novembre, ouvrir le « bar sans alcool » les dimanches matins jusqu’à 10h30 (heure à discuter), puis, à partir de 10h30, ouvrir bar classique avec vente d’alcool possible. L’avantage est que une personne non adhérente pourra venir prendre un café ou un jus de fruit avant 10h30. Quelques phrases autour de la table :    « On touchera peu de personnes.  »    « Ce n’est pas cela qui va faire venir des personnes qui n’ont pas envie de pousser la porte.  »    » Il y a plus de monde actuellement que avant que la Brass’Vie ne reprenne le café.  »   « On passe beaucoup de temps à s’occuper des personnes qui trouveront toujours des excuses pour ne pas venir.  »    « Pour venir au bar, il suffit de faire un don de 4€ maximum, ce n’est vraiment pas grand chose. »    » Si quelques personnes ont pris l’habitude d’ici le 15 novembre de boire un verre sur le marché, on pourra après le 15 novembre, tenir le stand sur la terrasse du café : cela les approche de la porte d’entrée, sans mettre une affiche « jusqu’à 11h, pas besoin d’être adhérent-e ».     » Une dame âgée est venue boire un jus ce matin au marché, alors que, selon moi, jamais elle n’aurait poussé la porte du bar. »    « Ne pas servir d’alcool avant 11h est raisonnable vis-à-vis de mes valeurs. »    

    Pas de décision prise pour l’instant.    

Fin de la collégiale à 19h10


Réunion de la direction collégiale du 18 juillet 2021, 17h.

Fours cuisines : Chercher à remplacer celui du bas s’il n’est pas réparable. Comprendre ce qui ne va pas avec celui du haut.

22 juillet : clownes le soir ok.

24 juillet : festiLoir on fait une demande de débit de boisson.

25 juillet : Joel, Isa et Jean-Yves se proposent pour remplacer Fréda pour le repas.
Même menu que ce midi : crumble salé ratatouille

25 juillet : AG SCI à 15h ok.

Voir avec David : boissons à festiLoir ? frites à la brocantes ?

Gobelets : on achète 500 gobelets pour 300€ sur l’atelier du gobelet

Brocante 1er août. Claude friteuse gaz
Voir avec Claire pour foodtruck

Communication entre bénévoles. Proposition d’outils.
Sandra et Hélianthe s’en occupent.

Pass sanitaire si la loi annoncée passe :

  • Constat évident que l’on ne trouvera pas suffisamment de bénévoles ayant eux même leur pass sanitaire et acceptant de contrôler les personnes à l’entrée pour ouvrir selon nos horaires d’ouverture.
  • Le 1er août, brocante, on prend le risque.
  • Pour la suite d’août, deux possibilités :
    – On ferme le débit de boisson, mais on continue à proposer des activités au jardins aux membres, dans la limite de 50 personnes. On réfléchit à ce que l’on affiche sur le trottoir : pourquoi on ferme, qu’est ce que organise quand comment…
    – On continue à ouvrir on sachant que l’on sera hors la loi et que l’on risque
    une délation / un contrôle / une fermeture administrative / une amende / une condamnation judiciaire allant jusqu’à la prison ?

Réunion de la direction collégiale du 16 mai 2021, 17h.

présent·es : D, C, G, H, M, N, Y, Y
excusé·es : F, JM, JY, S,

Début 17h07
1) information diverses : Tour de déchetterie lundi matin / Montage d’un barnum lundi à 14h 5 personnes sures. / Tireuse Jérôme lundi après midi. / Manutention grange ? si suffisamment de bénévoles. / Laver et remettre tables, chaises et jeux de l’auvent / Déplacer meuble propreté

2) Organiser la terrasse : on essaye d’avoir le nécessaire sous la terrasse, sans avoir à monter et descendre les marches. Peut-être déplacer le congélateur. Caisse ok pour Mercredi.
Protocole covid à faire. QR code ? carnet de rappel ? distance entre les tables.

3) Bénévoles bar : on rappelle les gens du cercle bar. YZ

4) Gazette de Jupilles : 18 mai parution début juin. Y envoie le texte.
On ne distribue pas de flyer dans les boites aux lettres mais on s’occupe de l’afficher sur la vitrine. YCD

5) Remise en route des papilles
Dimanche prochain : Assiettes tapas / Bouchées / amuses gueules /
Les scènes ouvertes : Z va voir David et Maxime pour proposer leur produits.
Pour mercredi : on essaye gâteau apéro maison.

6) Brass’photo
19 participant·es, ~35 photos. Il en manque en papier : on les imprime à partir de l’imprimante de l’asso.
Quand faire le vernissage ? c’est compliqué… Dimanche prochain pentecôte ? Dimanche d’après fête des mères ? Le temps humide empêche de les conserver à l’extérieur, même dans la grange. JY n’est pas là dimanche prochain mais peux aider pour l’installation vendredi ou samedi.
Proposition d’attendre le 9 juin pour le vernissage : quand on aura le droit d’être dans le bar.
Mais on peut afficher dès dimanche dans le bar, et permettre à de petits groupes de personnes d’aller voir.

7) Journaliste présente mardi après midi. et mercredi après midi.

8) Changement de puissance du compteur électrique : 21kVA au lieu de 18kVA pour que les chauffes eau instantanés ne fasse plus disjoncter. Discussion complexe… pour l’instant on attend.

9) Spectacle Regain cet été : oui sur le principe

10) Accueil de troupe de théâtre amateur : ok.

clôture de la réunion à 18h30


Réunion de la direction collégiale du 2 mai 2021, 17h.

Présents : JM, E, S, H, C, G, Y, Y
Excusée : N

1) Ménage : des équipes de 2 à ??? toutes les demi-journées de la semaine sauf mercredi.

2) Ouverture : on attend la confirmation que le 19 mai, en Sarthe, on peut ouvrir en terrasse.

3) Tracts dans les boites du village avant l’ouverture ? ou bien article gazette du village ? Définir le contenu : ouverture, magasin gratuit, 20 juin fête de la musique et anniversaire Brass’vie.

4) Travaux : la porte arrive jeudi. JM réceptionne à partir de 8h30. Continuation de la peinture. Y installe les lumières de secours. barnum à monter (un jour) entre la terrasse et les bambous (7m*5m), la grande longueur vers le fond du jardin. Il faut être 4 pour le monter. Plein de petites finitions. Les faïence sont en stand-by. La colle, les croisillons. JM et C & co. C fait la peinture à l’étage.

5) Stock : Les refaire avant de ré-ouvrir. Y forme S pour faire l’inventaire. G peut aussi le faire. Il faut le faire cette semaine.

6) Buvette de la fête du village. La mairie nous propose de tenir la buvette le 3 juillet 2021 de 19h à 01h, comme nous l’avons fait il y a deux ans. Ambiance qui peut être alcoolisée. On fait un bon chiffre d’affaires (environ 2000 euros, équivalent à 3 bonnes soirées). Mêmes produits qu’au bar. Il faut du monde pour transporter le matos et gérer la caisse. Équipe de 3 à 6 personnes au service bar. Réponse plutôt positive. Si une autre asso veut faire, on peut faire ensemble.

7) Dimanche 20 juin, anniversaire Brass’vie et fête de la musique 🥳Après-midi et soirée. Scène ouverte et Lâchage vocal répondent présents (à voir dans l’organisation quelle forme cela prendra). Couvre-feux de 23h. Les deux musiciennes ne seront pas là. Des groupes peuvent être invités : folk, afghan, soudanais. Cela se fera sur la place du village.

8) Scènes ouvertes, et brouillons de scène les samedis après-midi le 29 mai et le 5 juin. 18h-21h ? Ou l’après-midi ? 

9) Magasin gratuit : En dessous de l’appentis en ferraille en face des toilettes sèches (entrée du milieu). Avant la réouverture, déblaiement, camion de S pour aller à la déchetterie. Qui est volontaire dans la semaine du 10 mai ? Dépôt gratuit, de choses légales, non comestible, non toxique, en état de marche et propres. Petits objets, vêtements, et en automne ce qui craint l’humidité, on amène à la recyclerie. Dans ce lieu, il y aura aussi un tableau avec des demandes et propositions de compétences et savoirs-faire. Projet Soutenu par l’Escampe. Autres règles ? « je dépose un objet, je peux partir avec 2 » ? Exemple de Mulhouse cité. « Les objets de plus de 6 mois doivent être récupérés » ?. On démarre sans condition. « Pas plus de 10 objets à prendre » ? Un groupe de personnes peut se créer pour en discuter. On discute de savoir si certains objets peuvent être considéré comme faisant concurrence à un vendeur local. Si cela arrive, nous limiterons l’espace disponible pour les objets en question. Des étagères sont à récupérer si vous en avez à donner. Contact : C(harlène). À mettre dans l’agenda de ce soir avec le retour des grillons 🥳🤩😋

10) Relance des impôts en janvier, demande faite aux impôts pour la défiscalisation des dons « rescrit mécénat ». Courriel validé, envoyé par Y.

Clôture de la réunion à 18h56.


Réunion de la direction collégiale du 18 avril 2021, 17h.

Réunion de la direction collégiale dimanche 18 avril 2021. Début 17h20présents : Hélianthe Jean-Yves Yoan Geneviève Nastasia
Excusé : Fréda

1) Travaux : on arrive aux peintures
Peinture entre le 26 et le 29 ? proposer dans l’agenda qui aimerait participer.Organisation de tour de déchetterie : JY. Choix de la couleur de la peinture : pas de décision aujourd’hui. Pas de rouge pétant. Plutôt lumineux, pastel, clair. Attention, le clair est salissant. le vert foncé des portes allait bien. Remarque : la porte coulissante doit résister à l’eau pour le lavage.

2) Entretien des espaces extérieurs
Dans la perspective de l’activité du mois de mai : entretenir le terrain
Attention à l’avancée des orties. Il faut en arracher un maximum. Attention aux ronces derrière le tas de compost, tas qu’il faudrait circonscrire. Il vaut mieux ramasser ce qui est coupé à la faux ou à la débroussailleuse. On peut laisser la prairie monter à certains endroits. On cherche dans nos contacts sur Jupilles. On cherche à récupérer des outils. En passant : il y a les portes des toilettes à raboter. À terme, un cercle entretien extérieur serait le bienvenu : verdure / mobilier / terrasse. G Y JY vont bosser en amenant de leur entourage.

3) Terrain de pétanque G et N :  3m x 10m
Entre la cuve à eau et la fin du muret. Cette solution le long du muret est privilégié par rapport à celle au fond du terrain.Technique : poteaux bois type téléphone pour délimiter / décaisser pour lisser si besoin.À voir la planéïté et les sureaux.

4) Bilan Brass’photos Barrières19 participant-es à ce jour, 33 photos. Présentation prévue dès la réouverture sur un fil avec pince à linge. Si ce n’est qu’en terrasse, à voir pour exposer dans la grange. Pour la prochaine édition, on créera une adresse mail spécifique. Peut-être brassphotos@vlap.fr

5) Liens avec les gîtes. Beaucoup de propriétaires de gîtes ne sont pas sur place, nous choisissons de les contacter par courriel. Celui proposé par Y et G convient à tout le monde. Mais nous n’avons pas l’adresse mail de tout les propriétaires de gîtes. Il faut peut-être passer par les formulaires de contact des sites internets. On contacte aussi les gîtes des villages alentours.

6) Bilan heures bénévoles pour les travaux (jmi) https://lite.framacalc.org/brassvie_heure_benevoleLe relevé est en cours, il reste le relevé des heures sur l’espace collaboratif à faire. Ce tableau est disponible aux membres de la collégiale pour qu’ils et elles le remplissent. On ne cherche pas à calculer heure par heure : on essaye de faire une fourchette moyenne, avec une méthode de calcul que l’on explicite. Par exemple, 20 mails à 5 minutes par mails, ou 2h de réunion tous les 15 jours à 6 personnes. On réfléchit à voir si tout est bien référencé

7) Ré-ouverture… bientôt : on fait quoi pour le fêter avec tous les Jupillois-e-s ? (jmi)Dans l’hypothèse ou l’on peut ouvrir en terrasse à la mi mai. Nous pensons pouvoir être prêt·es : il faut ranger et organiser la terrasse. On investira aussi le trottoir. Idée de barnum ou tonnelle : H et N recherchent ce qui existe, ~ 8m x 5m, en 1 ou plusieurs structures. Besoin de faire les stocks (N) avant de contacter les fournisseurs. Nous recontacterons les cercles activités selon les règles en vigueur : musique ou pas ? couvre feu ou pas ? à l’intérieur ou pas ?

8) Fête de la musique dimanche 20 juin.Le samedi 19 juin : course vélo pédestre du « trèfle bercé » après midi et soir. Dimanche 20, jour d’élections départementale et régionale et marché étendu à Jupilles. Anniversaire de la brass’vie et fête de la musique le dimanche après midi au moins, et plus si possible. On contacte les ateliers musicaux de l’association, la batucada et des artistes proches.


Réunion de la direction collégiale du 21 mars 2021, 16h.

Présent·es :  H Z Y Y D G M
Excusé·es : JM JY P

1) Photos anciennes du Saint-Jacques avec B. M. à Marigné : G pas au courant, Y et Z propose de le contacter pour une expo photos.

2) « code/bible » de fonctionnement du bâtiment : à construire avec Y.  Pour dans quelques années quand on en aura besoin. Cercle entretien et sécurité du bâti. État des lieux, lien législation. Connaître, répertorier, rédiger. YYZ. Mettre en forme pour qu’il soit simple de retrouver l’information.  H propose d’en parle à G. ->rdv le 24.03

3) Charges, budget.  La SCI nous a fait parvenir un courrier de régularisation des charges de 2020. Leur comptable s’est aperçu que les provisions pour charges n’étaient pas suffisantes. Nous avons une facture du 891€87 à régler.Les prochains loyers vont passer de 650€/mois à 712€/mois. En prenant en compte toutes les autre charges fixes : 1280€/mois. Il faut donc un chiffre d’affaire du double : 2600€ / mois au minimum, on aimerait plus de 3000€/mois. Nous avons encore des frais de travaux à venir. Il n’y a que des sorties, et nous ne savons pas quand nous allons rouvrir. Sur cette lancée : on arrive à zéro fin décembre 2021.
– Info dans l’agenda de ce soir : taxe foncière et assurance propriétaire sur nos loyers : régularisation des charges 2020. 892€ à régler. Hausse des charges des prochains loyers 650€ à 712€ / on paye tous nos loyers .
Discussion à avoir avec la SCI sur le fait de diminuer le loyer ?

4) Activités dans le jardin : communiquer sur le protocole.

5) Autre projet de bar au village : info pour Y et D.

6) Publicité court métrage : on choisit de rester sur la décision : gratuit et local, ou en lien direct avec notre association.

7) Publicité compostage à Montval : idem, avec possibilité de relai d’une publication fb.

8) Facebook : on recherche une personne pour seconder/remplacer celle qui s’en occupe.

9) Balade à roulettes : 17 avril à 17h. par groupes de 6 personnes, enfants sous la responsabilité de leurs parents. poussettes, trottinettes. Roller mais pas super praticable, vélo mais plutôt pour les petits car petit tour. Info : il y a eu il y a plusieurs années à Jupilles des voitures à roulettes.

10) Contact association foyer rural : la convention a été donné, à discuter au prochain CA du foyer rural, date inconnue à ce jour. Plutôt positif pour l’instant.

11) Partenariat Carnuta : des missions au sein de la com com même si le musée est fermé. Beaucoup de travail. Reviens vers Z très vite. Mais ne savent pas quand sera la réouverture.

12) Framaform bénévole : Z et Y en technique.

13) Soutien scolaire : une bénévole volontaire déclarée plus une autre : on essaie de monter une équipe « soutien scolaire »; Voir les besoins des parents. groupe de parole. Le centre social de Montval sur Loir est investi dans l’accompagnement à la parentalité, plusieurs choses organisées sur Montval. partenariat en cours sur Jupilles. Leur animatrice , Marietta , aimerait bien créer un partenariat avec la Brass’vie.  Y la connaît, s’occupe de faire du lien. Idée d’une fois par semaine : parents en bas, enfants en haut.

14) SCI, demande à la cogérance de recevoir les mails d’ordre du jour et de comptes rendus : ils se réunissent prochainement. On renvoie une demande suite à la suppression de notre demande par une co-gérante.

15) Information coup de pouce :  Pruillé a son affiche « coup de pouce », son lieu (l’église), le tract à distribuer aux habitants… (enfin, les premières versions).  Y revoit pour Thoiré.

16) Brass photo : 7 participant·es à ce jours. 1 photo papier. fil et épingle pour accrocher.

17) Discussion avec les gîtes : adhésion à 1€… on attend les impôts. Proposition d’échanges de communication : agenda, ordi disponibles, jeux… / avoir les plaquettes des gites.

Fin de la réunion : 18h15


Réunion de la direction collégiale du 7 mars 2021, 16h.

Présent·es : JM H Z JY Y P G
Excusé·es : D C Y

1) Frais de TPE : Le crédit mutuel nous a remboursé 182 euros : ils ont pris en charge 5 mois sur les 8 mois.

2) Convention associations : Y a proposé la convention asso aux personnes de la Dinantaise, (association de pêche). Ils avaient l’habitude de venir au St Jacques pour leur AG. Dialogue. Ok pour la convention, sauf l’adhésion comme personne morale car cela risque de poser un pb avec leur association nationale. Ils se renseignent et reviennent vers nous. – L’Association de Parents d’Elèves de Jupilles, a été contactée. 2 blocages : ils ont le principe de ne pas faire de partenariat avec d’autres associations. Il n’y a que 2-3 membres. C’est plutôt coincé. – JY va en parler au foyer rural.- Génération Mouvement sera approchée par M, approché par G et Z qui lui apportera la convention. Un blocage entendu : pas de carte d’adhérent. Nous en proposons maintenant une, imprimée par nos soins.

 3)  On fait des émules ! Une personne nous a contacté au sujet des initiatives asso dans les communes de moins de 3000 hbts qui tient un bar associatif. JM le rappelle .


 4) Travaux : La porte du Saint Jacques doit être déposée demain et installée aux sanitaires. Un panneau de bois fermera le Saint Jacques jusqu’à ce que la nouvelle porte arrive, autour du 15 avril.  Elles s’ouvriront vers l’extérieur. L’inversion de la porte coté toilette ne pose pas de pb : cela a été pensé. On reste couvert par l’assurance pendant les travaux car la planche en bois sera bien scellée. on gère les portes clés.

5) Coup de pouce : La maire de Pruillé l’éguillé souhaite que nous la contactions pour le projet « coup de pouce ». Jm recontacte Myriam Martineau

6) L’association propose-t-elle un article dans la prochaine gazette du village ? Date limite le 11 mars. Quelle info à faire passer ? Inviter les gens à venir visiter le St Jacques le 25 avril, et on vise que l’on soit prêt à exposer les photos  brass’photo, mais sans faire de pub. 
« Pendant la fermeture obligatoire des bars et restaurants, l’association la brass’vie de Jupilles réalise des travaux de  rénovation du Saint-Jacques qui permettront de donner accès à l’étage et de rendre les sanitaires accessibles à tous et toutes. Une trentaine de personnes œuvrent bénévolement deux à trois jours par semaine pour le café du village. Nous invitons tous les habitantes et habitants de Jupilles à venir visiter les lieux le dimanche 25 avril de 10h à 12h. Contact : Denis, 0674787322. Des informations sont affichées chaque semaine sur la vitrine du Saint-Jacques.

7) Boissons périmées du fait de la fermeture ? Les jus de fruits ne posent pas de problème, car ils datent de 2019. Le café est ok. Cola aussi. à vérifier. Y et H.

8) Recensement des heures bénévoles. 6 pôles / cercles sont définis :  services bar / restauration, ménage, administratif, activités, travaux, cuisine, Passer par les référents des cercles, afin que toute personne qui s’est impliquée puisse répondre au framaform.

9) Ventes de parts de la SCI 
La brassvie demande à la cogérance d’être destinataire des comptes-rendus de la cogérance, dans l’objectif de pouvoir fournir des informations à la cogérance plus rapidement si nécessaires (exemple : les travaux sur le tableau électrique). L’association propose-t-elle a la SCI de racheter une des parts mises à la vente ? Non, ce n’est pas dans l’esprit de l’association. On attend la sortie du prix conseillé, puis on est pro-actif avec la cogérance pour mettre en contact acheteurs et vendeurs.

Fin de la réunion : 18h30


Réunion de la direction collégiale du 21 février 2021, 16h30.

présents : H Z JY Y Y D C
excusé : JM

1) Information banque crédit mutuel.
– Le procès verbal de l’assemblée générale de novembre signé a été envoyé en préfecture et réceptionné par le crédit mutuel.
– Démarche de demande de remboursement des frais de TPE : 68€40 par trimestre. on attend la réponse, qui ne vient pas de notre agence mais d’une filiale externe.
Ajout au compte rendu : nous avons reçu une réponse positive sur ce point.

2) Information SCI loyer.
Cette semaine a eu lieu une réunion de la cogérance de la SCI. Dépouillement du vote concernant l’abandon du loyer. 66% de pour, ce qui n’est pas suffisant pour retenir la proposition : il faut 75% dans les statuts de la SCI.

3) Information point finances :
Aujourd’hui, 14 300€ sur le compte. Les travaux arrivent vers la fin. Il est prévu un maximum de 4000€ supplémentaire. Bravo à la gestion bénévole du chantier qui limite les frais au maximum tout en faisant beau et dans le respect des normes.
En avril, 3ème trimestre de loyer à payer depuis la fermeture : 1950€. Il y aura aussi les abonnement usuels : internet / électricité / ordures ménagères, et il n’y a rien qui rentre…
En fait si : nous avons reçu 3 adhésions cette semaine !
Nous tenons pour l’instant le coup financièrement.
N’ayant pas de salarié, nous ne pouvons pas prétendre à une aide de l’état, ou alors pas à notre connaissance. Peut-être chercher du côté des aides aux associations. Chercher quelque chose du côté des loyers, ou autre. JY s’en occupe.

4) Information proposition de rachat du fond du terrain à la SCI.
Il en a été question lors de la réunion de la co-gérance de la SCI : un habitant demande à racheter une partie du terrain. Pas de prise de décision à notre connaissance pour l’instant. La brass’vie est locataire, y compris du terrain. Nous l’utilisons pour plusieurs activités estivales et ne souhaitons pas le perdre. En cas de vente, nous sommes prioritaires pour acheter.

5) Info conclusion jeu de cartes Transi’Sarthe.
Une réunion jeudi à laquelle Y et D ont participé. Nous aurons des nouvelles de la sortie papier au mois de mars.
Notre proposition côté verso a été validée : « La Brass’vie a permis de redonner vie au café de Jupilles, le St Jacques. Des citoyens ont racheté le bâtiment, l’association la Brass’vie y organise le bar, la restauration (locale et bio) et des activités en cohérence avec les enjeux sociaux et écologiques. Une inventivité sociale et culturelle s’exprime autour d’ateliers musique, informatique, yoga, clown, travaux collaboratifs, covoiturage. »
 Le côté recto de la carte, y compris les 5 bulles avec la photo extérieure du saint Jacques n’est pas modifiable contrairement à ce que nous vous avions compris.

6) Article Ouest France ce soir sur visite travaux ce matin.
Visite de ce matin : Nettoyage à 9h, première visite à 10h ; plus de 30 personnes ont visités le st jacques. Ont été montrés : les sanitaires, les ouvertures pour permettre l’accès à plus de 50 personnes, isolation, élargissement des passages, notamment dans l’escalier. mise aux normes électriques et anti feu, la pièce à l’étage. Article de presse en prévision.

7) Que peut-on proposer d’autre  avant l’ouverture du bar ? 
Soutien scolaire : Y serait partante, mais n’est pas disponible le soir après l’école.
Social, aide aux personnes vulnérables. Idée de S, il faut attendre la fin des travaux.
Idée de randonnée ; carnuta, foyer rural, vont le proposer.
Tou·tes à roulettes : roller patin vélo fauteuil trotinette poussette : tour de Jupilles, avec sécurisation des deux croisements de grande route. On se renseigne.
Idée rando photo : D, N, Y : parcours / date / horaire / légalité, déclaration ?
Même pendant le « confinement » : challenge photo, envoyé à BV. puis les afficher à l’ouverture. idée d’un thème tous les 3 mois. 1er thème « barrière ». JY et H

8) Programme des travaux.
Une grosse commande va être faite pour du fermacall et du placo-feu pour un montant de 1000 à 1500 euros (livraison avec camion élévateur, besoin de main d’oeuvre à ce moment là)
Maçonnerie dans les sanitaires quasi terminée. Il reste un peu de menuiserie et carrelage…mais on arrive vers la fin.
Question planning mardi, finir le bardage bois. Pour le planning nous sommes dépendants de la présence de D. Donc mardi et vendredi sûr pour la semaine prochaine.
200 euros pour le WC et 500 euros de quincaillerie à prévoir.
La porte qui va aller devant le st jacques est commandée. Payée par la SCI.  On met une porte qui correspond mieux à l’histoire du lieu et qui s’ouvre vers l’extérieur conformément à la réglementation.

9) Horaire de la réunion de direction collégiale.
Il se trouve qu’on est un peu contraint par des questions pratiques de couvre feu… proposition de C de commencer la réunion collégiale plus tard, par exemple à 18h. 16 h c’était après le service du dimanche midi. Le mercredi avait été essayé et n’avait pas fonctionné.
En mode couvre feu, 16h permet de conserver le présentiel pour ceux qui le souhaitent. Proposition de faire cela le dimanche matin… mais cela oblige aussi à se dépêcher ! Donc on choisit de ne pas changer l’horaire pour le moment.

Fin de la réunion 17h30
Discussion juste après la fin de réunion : Le lieu s’appelle le saint jacques, il est identifié comme cela par les habitants du territoire. Il est toujours bon d’utiliser ce nom pour parler du lieu où la brass’vie propose ses activités.


Réunion de la direction collégiale du 7 février 2021, 16h30.

présents : JM, S, Y, Y, D

excusées : H, N, 

1) La convention asso est finalisée.
Il est convenu que lors d’un réunion organisée par une autre association, la brassvie peut ou non l’annoncer dans l’agenda et que l’association organisatrice reste responsable de la publicité de sa réunion.

2) Don framasoft (ou etherpad ?)
Ok pour les organismes qui font des outils ouverts et gratuits. Nos premiers supports sont yunohost, garradin, openconcerto. Proposition de versement de 100 euros : 50 pour yunohost et 50 pour garradin, les deux qui fonctionnent entièrement de façon bénévole.

3) Jeu de carte alternatives en Sarthe (transi’Sarthe).
Le principe nous plaît, nous répondons positivement à la demande d’y participer. Y et D font une proposition un peu modifiée de la carte « brass’vie » qui nous corresponde plus.

4) Ouvrir la brassvie sans ouvrir le bar, dans le respect des règles sanitaires : Outils de gestion de stress, soin infirmier relationnel, utilisation du masque. Ouvert à la population. Chercher dans les documents de la préfecture, le droit d’ouvrir dans le cadre d’action sociale pendant la fermeture (il existe un article de Nantes). Pas possible actuellement tant que la salle n’est pas opérationnelle. « bar fermé » est affiché sur la porte.
Dans tous les cas, les frigos resteront éteints, de même que la tireuse à bière et la cafetière.
Y et S se renseignent.

5) Article du Mouvement National de Lutte pour l’Environnement, axé sur le fonctionnement démocratique. D.C. souhaite écrire un article sur l’axe direction collégiale et notre fonctionnement. Nous sommes ok sur le principe. Nous participerons à l’élaboration de l’article. Y demande à D quelle revue, quels délais…
Notes post réunion : la revue s’appelle « naturellement », les délais étaient très court, nous avons fait les modifications que nous avons jugées nécessaires.

6) Réponse des impôts pour l’adhésion à 1 euros/mois : le courrier ne contient pas de réponse mais nous propose de nous tourner vers un avocat ou un expert comptable. par ailleurs, nous apprenons que le « caractère lucratif » ou non sera examiné dans le cadre du mécénat fiscal (demande de pouvoir délivrer des reçus fiscaux). Il est choisi d’attendre la réponse de notre demande de mécénat fiscal avant de reprendre la demande « adhésion à 1 euros/mois » pour ne par interférer sur la première décision.

Fin de la réunion à 18h30


Réunion de la direction collégiale du 17 janvier 16h30.

présents : jmi d c g
excusés : e h jy n s  y y

1) Convention brassvie/associations jupilloises : Il reste 2 points à discuter la prochaine fois (nourriture et boissons amenées par l’association invitée).

2) Décompte heures bénévolat : anonyme et recueil au bon endroit. On propose un tableau qui permette facilement de faire le total des heures : par exemple un framacalc en ligne.

3) Allo les impôts ? Difficultés à les contacter : Z et JMi, tentent désespérément d’avoir quelqu’un au bout du fil : pas possible pour cause covid. JM va passer physiquement aux impôts. Si le jj/mm/yy d’ouverture de la brassvie, nous n’avons pas réussi à les contacter, nous proposerons de mettre en place le 1euro/mois et de vérifier à posteriori.
Note postérieure à la réunion : nous avons reçu une réponse écrite. Ils ne nous répondrons pas, nous devons nous adresser à un avocat ou à .

4)  Nous souhaitons que soit discuté un versement mensuel à l’association Framasoft que nous utilisons régulièrement. En effet, nous utilisons régulièrement leurs logiciels / Framasoft est une alternative aux gafam / ils sont en phase avec nos valeurs / Framasoft est en recherche permanente de logiciels libres et services ouverts à tou·tes.
Nous préférons un versement  ( qui sera à reconduire, évalué  1/an ) plutôt qu’un don ponctuel car le don ne nous implique pas sur le long terme. Le versement, au contraire, est là pour soutenir un projet : ce sont les logiciels libres que nous utiliserons aussi bien dans le monde associatif que de façon personnelle. (jmi g c d sont pour). À rediscuter à la prochaine collégiale.

5) Chez nos propriétaires, mise en vente de 1/4ème des parts de la sci. Il faudra penser à informer les adhérents de la brassvie si des personnes sont intéressées pour racheter des parts.

6) Vote de la sci sur la suspension  du loyer de la brassvie pendant la fermeture covid. La réponse positive ou négative sera donnée le 2 février 21.

7) Friperie libre : « Bonjour à tous, c’est T. , je vous avais contacté à propos de ma proposition de friperie prix libre. J’espère que tout va pour vous et je viens donc aux petites nouvelles, je ne sais pas si vous aviez pus parler de mon cas à la dernière collégiale ni ce qui en est de votre situation vis à  vis du Covid, ce qui est possible de nouveau ou pas. A bientôt, bon courage, des bises à Jupilles :)‌ » Accord de principe, reste à discuter des modalités… une fois que l’on pourra ré-ouvrir.

8) Contact des gîtes. Il faut discuter de ce que on peut leur proposer… Le premier jet sera présenté lors de la prochaine collégiale. Si vous avez des idées avant, contactez y et g.


Réunion de la direction collégiale du 3 janvier 16h.

Présent·es : m, h, jm, g, y, p, z, y
Excusé·es : m, d, c
Personne ne nous rejoint sur le téléphone… on le coupe à 16h46, ni sur mumble… on le coupe à la fin de la réunion.

Début de la réunion : 16h47 (faut dire que l’on a causé beaucoup hors réunion avant : le plaisir sans doute de se retrouver)

1) Ouverture le 20 janvier ? Pas de nouvelles. Attente des courbes et des annonces gouvernementales…

2) Festival de court-métrage
Y a participé à un festival du court-métrage en ligne (fête du cours-métrage à la maison). On a reçu une proposition pour la diffusion de courts-métrages dans les lieux associatifs en mars. Le public est à priori ciblé sur les enfants. Dit-on oui ? ok. Si on n’est pas confiné, on fera une projection, sinon, on transmettra les infos et liens.
Y : Ce festival est très sympa ; j’avais transféré les liens pour mes élèves pendant le confinement l’an dernier.
Quand: du 24 au 30 mars
Quoi: le programme et le catalogue des programmes
http://www.lafeteducourt.com/la-programmation-2021.html
https://drive.google.com/file/d/14vupMwNdFZJKJM1SLSEhFUi3VaKfVJeM/view
L’idée… il s’agit d’un festival de court métrage accessible à tous via un ordinateur mais qui ouvre aussi la possibilités à différents lieux de diffuser ces films aux dates prévues du festival. 
Comment : Il suffit de faire part de nos demande de diffusion entre le 4 janvier et le 12 février, sur le lien portail.lafeteducourt.com. Ensuite il faut choisir les films que l’on souhaite programmer; cette sélection est validée le 22 février. La diffusion sera affichée sur leur lien et nous aurons une affiche transmise à imprimer soi même à cette date.
Objectif pour la brassvie : Pofiter de cet événement pour l’intégrer dans les activités de la brassvie pour regarder des films à plusieurs. Créer un lien avec les enfants de l’école de Jupilles. Une partie de la programmation de ce festival concerne le jeune public.
La brassvie dispose déjà du matériel nécessaire pour la diffusion (vidéo projecteur, écran, sono et acoustique parfaite 😉 )

3) Travaux en cours : les toilettes. Un sas sera fait pour éviter la poussière. Les toilettes seront déposées. Des bénévoles se sont inscrits. Le cercle cuisine assure les repas des (dé)monteurs/trices : encore besoin de monde les 18/1 19/1 8/2 9/2 15/2 16/2 : y. Ne pas hésiter aussi à s’inscrire pour taper sur les murs… ou faire d’autres travaux moins physiques qui seront tout aussi nécessaires

4) Tarifs adhésion à 1 euros pour un mois ?
JM est retourné vers l’asso du p’tit cerny pour leur demander : chiffre d’affaire ? , pas de reversement de tva ?, comment ils gèrent les fichiers 1 mois/1 ans ?, carte/confiance ?
Réponse du P’tit Cerny : « Bonjour Jean-Michel, Nous n’avons pas de carte de membre. Effectivement, nous fonctionnons beaucoup à la confiance. Pour les adhésions au mois, nous avons un répertoire au niveau du bar. Les personnes remplissent elles-mêmes leurs coordonnées. Qu’en à la liste principale, elle est tenue à jour par excel, grâce au fiche d’adhésion remplie par chaque personne (cf. la piece jointe). Puis régulièrement, nous imprimons la liste pour qu’elle soit accessible à tous au niveau du bar. Sinon nous ne reversons pas la tva. Aucune idée pour le chiffre d’affaires. Il faudrait que je vois cela avec mon collègue trésorier. 😉 G. »

Côté chiffres :  Sur 2019, 2645 adhésion à 5 euros : 40% du chiffre d’affaire.  Si 645 à 5 euros (en fait 3 car boisson), 2000 à 1 euro,… bref, au lieu des 13000 euros, 9000 euros (soit -4000 euros).  On décide d’expérimenter pendant l’année 2021 avec deux adhésions possible : celle habituelle annuelle à  5€ + une boisson offerte et une nouvelle à 1€ pour un mois en plus de la boisson.

Question : un adhérent peut-il inviter des non adhérents ? La loi dit : « seuls les membres sont autorisés à consommer ». Sujet à interprétation du verbe « consommer »Le consommateur est-il le payeur ou le buveur ?   => demander aux impôts.

Pourtant, même si cela était légalement possible, plusieurs personnes sont mal à l’aise avec cette idée. S’ensuit une discussion :
Le fait d’être adhérent, de pouvoir offrir un verre à quelqu’un, créer l’impression de profiter. Il faut dans tous les cas que les informations soient claires et les mêmes pour tout le monde. On ne peut pas imposer le sens de l’adhésion. Si on explique aux gens de passage, cela est positif, même s’ils prennent uniquement la posture de consommateur.  L’ouverture est plus grande pour que les gens montent dans la barque. Il faut que la version soit claire.
=> Nous décidons de rester sur le « tout le monde doit être adhérent », mais il est possible d’adhérer un mois pour 1€.
A Faire :  Z et JM contactent le référent des impôts. Pour l’instant, personne ne répond.

5) café-clatch : Réunion amicale pour cancaner autour d’un café. (terme lorrain). La semaine de l’ouverture du bar, le samedi de 16h à 19h (et une fois par mois a priori), JM (et C) proposeront des petits gâteaux qui seront accompagnés par des boissons chaudes. Le bar ne sera pas à priori « sans alcool » à ce moment là. https://fr.wiktionary.org/wiki/caf%C3%A9_clatch

6) proposition de permasens :  « Permaculture humaine » présenté par B. Une conférence gratuite au bar et atelier avec participation aux frais chacun donne ce qu’il veut pendant le weekend mais en dehors de la brassvie. Prise en charge des frais de déplacements et hébergement. H se renseigne sur la taille du groupe, les frais.
Cette proposition a lancé une clarification du rôle de la direction collégiale :La direction collégiale n’a pas à se prononcer a priori sur le pour ou le contre une activité. Il faut juste que l’adhérent vérifie que sa proposition est en cohérence avec les objectifs de l’association et son fonctionnement. La direction collégiale est garante de ce cadre. Si c’est possible, il est intéressant d’avoir le dialogue avec un cercle.  
Exemple d’une conférence S. qui a glissé sur du développement personnel, avec des propos choquants pour certaines personnes du public. Doit-on mettre des gardes-fous ? On ne veut pas faire de censure a priori. Qui gère sur le moment si cela dérape ? C’est l’adhérent qui invite. Mais en cas d’auto invitation, c’est un membre de la direction collégiale qui doit intervenir, ou au moins être présent pour pouvoir témoigner. Ce n’est pas le rôle du barman. Chaque membre de la direction collégiale peut se saisir de ce rôle : un objet « pouet-pouet » est peut-être nécessaire pour une prise de parole du type « ce qui se déroule ne me semble pas conforme aux objectifs de l’association« . Rappel de la responsabilité légale des membres de la direction collégiale.

7)  Convention associations : On relance la relecture

Fin de la réunion 18h08


Réunion de la direction collégiale du 20 décembre 16h. Par téléphone.
Présents : z, y, jm, d, g, y
Excusés : p, f,
Début de la réunion : 16h10

1) Contes susurrés au téléphone : Proposition reçue du collectif « bouffée d’arts », pour des artistes au téléphone, le 23-24-25 décembre et 1er janvier. ok  Pour informer les personnes qui n’ont pas d’internet, on créer une affiche à mettre sur notre devanture à la boulangerie et à l’épicerie. On fait un don de 50 euros.

2) Qu’en est-il de la chaudière ? Il n’y a pas de chauffage actuellement. Le tubage n’est peut-être pas obligatoire. La cogérance de la SCI s’en occupe.

3) Communication entre la brassvie et la sci : 3 entités identifiées : la direction collégiale (BVJ) – la cogérance (SCI) – les sociétaires ( SCI). D : Quelles sont les modalités pour se parler  entre ces entités?JM : rappel du fonctionnement SCI ( cogérance- commissions travaux) – relation BVJ et cogérance – rapport classique de propriétaire et locataire. Toutes les demandes de travaux sont effectuées par courriel afin de laisser une trace écrite.
L’association de la Brass’Vie ne peut pas s’immiscer dans la gestion cogérance /sociétaires de son propriétaire la SCI.

4) Commencement des travaux en janvier : Le cercle travaux s’est réuni 2 fois ces 2 dernières semaines. La décision a été prise de commencer les travaux de mise en place des toilettes PMR, comme prévus et validés par nos propriétaires lors de leur AG d’août 2020. Le 4 janvier commence le réaménagement de l’espace et la création de l’ouverture vers l’extérieur. Durée prévue : environ 2mois.
La direction collégiale prévient la cogérance de la SCI via mail en joignant la planification des actes de travaux. 

5) Proposition de  convention de partenariat avec les associations de Jupilles : Le travail a été bien avancé par Z et JM sur un document collaboratif en ligne. Nous nous laissons un peu de temps pour que chacun·e puisse contribuer.

6)Tarifs adhésions : jmi : l’adhésion à 1 euro pour 1 mois, c’est ce que font « le p’tit vilco », « le p’tit cerny ».
* fait 1 : Code général des impôtsArticle 1655 Modifié par Décret n°88-199 du 29 février 1988 – art. 1 (V) JORF 2 mars 1988. « Les personnes qui, sous le couvert d’associations régies par la loi du 1er juillet 1901 ou par la loi locale maintenue en vigueur dans les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, servent des repas, vendent des boissons à consommer sur place ou organisent des spectacles ou divertissements quelconques sont soumises à toutes les obligations fiscales des commerçants et aux dispositions relatives à la réglementation administrative des débits de boissons ou à la police des spectacles. Lorsque leur exploitation ne revêt pas un caractère commercial, les cercles privés ne sont pas soumis à la réglementation administrative des débits de boissons, s’ils servent exclusivement des boissons sans alcool, du vin, de la bière, du cidre, du poiré, de l’hydromel, des vins doux naturels bénéficiant du régime fiscal des vins et si leurs adhérents sont seuls admis à consommer. Sur l’avis du maire de la commune et sur la proposition du préfet, il peut être délivré une licence de plein exercice, attachée au cercle et incessible, aux cercles privés régulièrement déclarés à la date du 1er janvier 1948 et comptant, à cette date, quinze années ininterrompues de fonctionnement, les années 1939 à 1945 n’étant pas prises en considération dans ce décompte. Ces cercles peuvent bénéficier des dispositions du deuxième alinéa.« 
* fait 2 : La brassvie ne possède pas de licence 4, tout comme le p’tit vilco et le p’tit cerny.
* fait 3 : https://villeconin.fr/au-pti-vilco/ existe depuis septembre 2016. Ils ont accompagné la création du p’tit cerny, ouverture en 2018. La référente du p’tit cerny m’a écrit : »Bonjour, Chez nous, c’est au choix 10 euros par an ou pour les personnes de passage (ou les indécis) 1 euro par mois. Je vous donne le numéro de notre bénévole qui pourra, je l’espère, répondre à vos questions. B. : […] Bien à vous chers collègues, 😉 G. Coordinatrice.
* fait 4 : JM a contacté B. et son mari. Aucun soucis d’imposition. dixit : « L’argumentaire adhésion à 1 euro pour un mois, est tout à fait défendable car dans le cadre de l’accompagnement de personnes à revenus faibles, trouver 1 euro est plus facile que les 10 euros pour l’année. Comme au ptit vilco, 1 personne peut adhérer pour 1 mois et inviter les autres. Ce fut le cas, lorsque à 4 personnes, les membres du p’tit cerny sont venus discuter avec les membres du ptit vilco : ils ont pris 1 adhésion et cette personne a invité les 3 autres. »
* fait 5  : le café http://lepissememe.com/lassos-bernez à  la Roche Bernard. « l’adhésion à l’association est  volontairement à prix libre,  afin de n’exclure personne de la vie du café associatif et des prises de décision. »
* fait 6 : le https://cafe-utopic.fr/documents/adhesion à Mirecourt (Vosges), a une adhésion annuelle à 3 euros.
* fait 7 : le http://leplancherdeschevres.fr/cafe.html à Aps (haut Var). « Il est nécessaire d’être adhérent à l’association Le Plancher des Chèvres pour consommer au bar ou pour proposer des activités.   Un système d’adhésion annuelle à prix libre (1€ minimum) permet à chacun-e de fréquenter ce lieu. »
* fait 8 : le https://www.yakafaucon.com/adh%C3%A9rer/ à Bordeaux, propose une adhésion annuelle à 5 euros, ou 2 euros (demandeur d’emplois, petits revenus) ou prix libre à partir de 2 euros.
* JM propose : À partir de janvier 2021, la brassvie propose, en plus de l’adhésion à 5 euros pour un an qui donne droit à une boisson gratuite, une adhésion à 1 euro pour un mois qui ne donne pas droit à une boisson gratuite. De plus, un adhérent peut offrir un verre à un non adhérent.
Cette synthèse d’informations permet d’avoir des questions précises à poser lors du rdv avec notre référent aux impôts.
* Proposition : 1€ pour un mois (pour « gens de passage » et personnes à faible revenu et personnes souhaitant tester le lieu) / 1€ pour un an pour les membres des associations jupilloises partenaires. / Il faudra créer un cahier spécifique « adhésion 1 mois » : la page du mois de février 2021 (par exemple) étant conservée jusqu’à fin mars 2021.
* À faire 6.1) Jm retourne vers l’asso du p’tit cerny pour leur demander :     * chiffre d’affaire ? pas de reversement de tva ?    * comment ils gèrent les fichiers 1 mois/1 ans ?    * carte/confiance ? 6.2) Puis Z et JM contactent le référent des impôts.

7) Déclaration d’utilité publique :
* Un organisme est d‘intérêt général s’il remplit  les 3 conditions suivantes : Il n’exerce pas d’activité lucrative / Sa gestion est désintéressée / Il ne fonctionne pas au profit d’un cercle restreint de personnes.
* Pour être reconnue d’utilité publique, une association doit remplir les conditions suivantes : Être d’intérêt général / Avoir une influence et un rayonnement dépassant le cadre local / Avoir un nombre minimum d’adhérents (à titre indicatif au moins 200) / Avoir un fonctionnement démocratique et organisé en ce sens par ses statuts (l’administration fournit à cet effet un modèle de statuts) / Avoir une solidité financière tangible (montant minimum de ressources annuelles de 46 000 €, montant de subvention publique inférieur à la moitié du budget et résultats positifs au cours des 3 derniers exercices).
* https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/F1131
* La demande doit être faite par courrier. Celui proposé convient à tout le monde. Y et Y s’occupent de finaliser.

Fin de la réunion : 18h02 


Réunion de la direction collégiale du 6 décembre 16h. Par téléphone.

Présent·es : C,  D,  J-M , J, Y, H, S, G, Z, Y, M,J-Y

Début de la réunion : 16h02

Ordre du jour (à compléter)

1) recensement des heures bénévoles effectuées pour le bilan comptable : s’engager à écrire  sur  un support à définir les heures que l’on a passé à la brassvie, afin de calculer la masse salariale équivalente. Cela valorise le travail. Demander un récapitulatif une fois par mois, avec une solution informatique et une solution matériel (petite pierre dans un pot). Un forfait pourrait-être associé à un type de poste de travail (cuisine), mais c’est le responsable de l’action ou le participant ? Cela pour éviter les doublons. Envoi la synthèse une fois par mois pour compléter par chacun. Plus facile que chacun donne ses heures. Proposition d’un tableur framacalc ou dans l’agenda collaboratif dont le lien est présent dans le mél de l’agenda.On y réfléchi et on en parle en Janvier.J-Y : commencer le comptage en Janvier pour avoir une année complète
On peut utiliser l’agenda collaboratif, mais aussi les autres solutions qui conviennent à chaque personne.On fait un bilan en chaque fin de mois.

2) enquête jupillois-e-s :    J-M : E a été contactée et ne souhaite pas faire l’enquête avec S : fin de non recevoir, dès que porte à porte possible le faire en janvier avec qui le veut. Rue par rue. Retransmettra le doc à tous le monde    G :  ne pas oublier la campagne    S :  Est allée voir MP = ras, En tant que primo arrivante : fais une enquête d’abord pour comprendre les enjeux personnels et l’histoire de la brassvie sur Jupilles.

3) contact avec notre référent aux impôts pour l’adhésion à 1 euro. Contact à prendre par tel covid oblige
Sera vu avec J-M selon les dispos respectives

4) du coté de notre propriétaire, une prochaine assemblée générale extraordinaire
Suite réunion cogérance a été décidé de déclencher un AG extraordinaire dès dé-confinement afin d’éviter la problématique du distanciel

5) Où en est-on d’un document de convention entre notre association et les autres de Jupilles ?
(doit être fait par JM, Z, J).
– Rien n’a encore été fait pour le moment, Y a envoyé un modèle de base pour faire la démarche.

6) Suivi des prises de décision des dernières réunion de dir-col. Où en est :
– prises de contacts avec Gîtes de jupilles et Carnuta (quels sont leur souhaits), une grille d’entretien est à faire et pour créer des partenariats ou conventions tarifaires (retours sur les prix entre adhésion brass et entrée Carnuta par ex) ?
– Carnuta : S a été vu par Z, Ils en ont parlé en dircol mais n’ont pas pus avancer davantage. En attente d’une date de rencontre de la part de C.
Liste des points en cours en bas du pad.

7) Réunion travaux à relancer
– Prochaine réunion prévu le : max s’occupe de trouver une date et revient vers tout le monde.

8) Mettre les gens en contact pour les fêtes de fin d’année.Pour les gens seuls pendant les fêtes, le café est fermé, mais on peut diffuser que une prise de contact peut être faites via le réseau pour qu’ils se contactent et fassent une réunion dans un lieu privé pas plus de 6 personnes. Les personnes ciblées ont-elles internet. Dire que le bouche à oreille doit fonctionner en invitant les gens à le faire. 
L’année dernière, nous avions proposé aux personnes qui le souhaitaient de passer le soir de Noël au Saint Jacques. Un repas avait eu lieu regroupant une petite dizaine de personnes.Ceci n’est pas possible cette année, car le lieu doit rester fermé au moins jusqu’au 20 janvier. Chaque personne reste responsable du respect des gestes barrières et des lois en vigueur.
Nous proposons de mettre en contact les personnes qui le souhaiteraient.Si une personne se retrouve seule ce soir là, elle peut répondre à ce mail, et nous la mettrons en contact avec les autres personnes dans son cas.

9) Bilan de l’AG de la brassvie par Zoom et téléphone.
JY : Satisfait. 
Z : Merci et bravo aux 4 personnes qui ont rejoint la collégiale.merci Z !
Document à déposer en préfecture

Fin de la réunion : 17h07


Compte rendu de l’assemblée générale du 28 novembre 2020. Par internet et téléphone.
Début à 16h15 après les différents réglages techniques.
18 personnes ont assisté à cette réunion à distance et 4 en plus y ont contribué en avance par l’envoi de texte ou de mp3.
Nous n’avons connaissance d’aucune personne n’ayant pas réussi à se connecter à l’audio-conférence ni à zoom.

1) Bilan financier 2019 (non exhaustif)
* Recettes : 72 483 € (2645 adhésions payantes, subvention Orange pour le festival des Étourneaux : 1 000 €)
* Dépenses : 61 904 €.
– Les charges non compressibles (frais de structure) de l’association sont d’environ 1 200 € par mois. Rappel loyer annuel 7800 €.
– Achat de marchandise : 32 000 €
– L’association a remboursé ses dettes (7 000 €) aux associations l’ARTAJ et la C.I.G.A.L.E.S
– Investissement matériel de cuisine : Grand réfrigérateur, armoires de rangement, plaque de cuisson, four.
– Entretien et réparations : 2 000 €
– Salaire des artistes musicaux (GUSO) : 1 500 €
– SACEM : 377 €
* 15 000 € sur le compte actuellement (novembre 2020)
* Les bilans comptables exhaustifs sont disponibles sur la page finance du site :

2) Bilan moral
La mission de la brass’vie réside dans la création, le développement et l’entretien de liens humains tant au sein de Jupilles qu’au sein des villages voisins. L’organisation du Saint-Jacques est conçue pour être au service des gens :
– soit pour leur offrir de simples moments partagés autour d’un verre ou d’un repas.
– soit pour leur permettre d’élaborer, collectivement ou non, des projets, des envies, des ateliers, des conférences de tous bords et horizons socioculturels.

Un lieu pour partager des intérêts communs, créer du lien et participer au tissage social. Cette mission à la fois étendue et finalement très « ordinaire » est réalisée par l’intermédiaire de plusieurs moyens :
– L’ouverture du bar comme lieu de vie classique « bar « 
– Le maintien et le renouvellement du service de restauration ponctuel mais de qualité, « brasserie »
– La tenue d’ateliers thématiques (mathématiques échecs, aide informatique, fabrication de pain, atelier chant vocal, atelier clown, atelier philo ou scientifiques, scènes ouvertes, travail en commun, ateliers parents-enfants, yoga…)
– L’organisation de concerts, scènes ouvertes ou autres événements artistiques.

L’organisation par cercles est fonctionnelle et permet à la structure d’avoir beaucoup d’activités complémentaires.
Le ménage du lundi est cohérent avec l’ouverture du week end. Le samedi, les ateliers permettent un brassage d’un public varié.
Les activités plus régulières ont un petit groupe d’habitués chaque semaine étoffés en cela par les adhérents de passages. C’est ainsi que le lieu à été pensé et cela marche plutôt bien.

La gestion numérique de la structure est également fonctionnelle : en interne beaucoup d’informations sont disponibles, permettant ainsi d’avoir des idées  pour mener à bien de nouveaux projets.

Le système de mail du dimanche soir semble être très apprécié et adapté à l’organisation de la vie des adhérents. Cela permet d’intégrer les activités prévues dans son planning personnel.

La brass’vie continue de produire du lien et d’intéresser chaque semaine de nouveaux adhérents et pour certains d’entre-eux, de nouveaux bénévoles.

Quelques pistes d’évolutions possibles :
Avec 1 355 adhérents à ce jour, 3 000 contacts et 50 bénévoles actifs l’association se doit de prévoir son avenir.
* L’aménagement du premier étage va permettre de nous donner de nouvelles perspectives  en rendant possible la tenue d’ateliers concomitant à l’ouverture du bar
* La restauration, sa « poursuite » sa reconduite
* Relancer les dates clés qui ont fait le succès de la brass’vie  : cinéma , théâtre, événements musicaux, poésie, festival des Étourneaux, festival intergalactique de clown·es, fête de la musique.
* Continuer à investir le jardin (déjà bien aménagé et décoré)
* Poursuivre le travail des petites mains pour le ménage et l’organisation pratique
* Faire du « commun » pour dépasser les clivages pouvant exister

3) Bilan des activités

Ménage : Le groupe s’entend bien et est efficace. Parfois des difficultés à savoir ce qui rentre dans le domaine de compétence, besoin de discussion avec les cercles travaux et cuisine. Il y a toujours eu du monde le lundi, cela est agréable de faire à plusieurs, d’autant que ça va plus vite.

Co-voiturage :

Philocafétoutd’suite : Rituel du dimanche matin. Pas de prétention à l’érudition. Juste une maille éthique so critique qui va chercher l’autre, sans trop de sérieux mais avec beaucoup de curiosité et d’intérêt pour les pensées en présence. Des habitué-e-s, des épisodiques, des qui viennent pour voir, des qui ne s’y attendaient pas à cogiter avant de venir, … Les pages de script négocié de ces échanges sont consultables sur le site.

Coworking : En espace temps où nous pouvons nous retrouver avec nos ordis. Chacun bosse pour soi. Cela peut être aussi un espace temps d’échange sur nos projets, travaux respectifs pour des regards, idées, avis … extérieurs. Des espaces qui peuvent aider à nous stimuler sur l’avancer de nos projets, dossiers … De préférence le mercredi matin, voir toute la journée. L’impulsion est donnée. D’autres personnes sont invité·es à prendre le relais.

Atelier de clowns éveilleurs : Le lundi de 17h30 à  19h30. Le mieux c’est d’essayer, se laisser faire, lâcher prise,  le vivre, se laisser bouger, se laisser danser, se laisser jouer … À l’écoute de ses sens sensations émotions sentiments … Un grand Oui à ce qui est là présent ici et maintenant. Le clown est toujours au top !  Atelier gratuit – et prévenir Fréda le lundi du même jour avant 15h pour l’organisation. Pour toutes grandes et petits ensemble – minimum 3 et maximum 12 personnes.

Papilles :

Service bar : En 2018 et 2019, le service bar était principalement tenue par une poignée de personnes qui donnaient beaucoup de temps. Nous sommes maintenant passé à une plus grande équipe, une quinzaine de personnes, qui se répartissent les horaires. Ceci nécessite une plus grande organisation mais est nettement plus dans l’esprit du lieu. Tous les nouveaux bénévoles sont bienvenus, des formations au service bar sont possible sur demande.

Scène ouverte : Mieux vaut savoir qu’on joue, non? Ça évite de se pendre au sérieux, de s’embrocher à la fausse note, de se ligoter au « j’ai pas l’nviveau ». Musique pas agréable à l’oseille (c’est gratuit), pas popuplaire (tendance art content pour rien), plutôt conversatoire que conservatoire, à l’improviste, en suspens, en osmose. Ça crée. Des musiciennes et musiciens viennent des villes, des chants, de loin parfois, souvent, à vent, après, pas toujours, on sait pas. C’est ça, on sait pas. C’est les deuxièmes vendredis de chaque mois. Et y’en a même qui viennent pour écouter, taper du pied, biguiner ou valser.

Brouillon de scène : Chaque premier jeudi du mois on prépare ce qu’on ne va pas jouer, et on joue ce qu’on ne prépare pas. C’est un peu comme la scène ouverte, mais, en plus de jouer, on peut se donner du temps pour causer de ce qui se passera lors de la scène du vendredi en huit. C’est encore moins pour un public que la scène ouverte, parce qu’on n’hésite pas à ragasser, à tourner et retourner la grille, à faire frire la ritournelle, à enrayer la mélodie. Les confirmés débitants sont invités à mettre leur virtuosité en commun, en écoute que coûte. Les débutants confirmés, convaincus de leur incapacité, sont vivement invités à sortir leur biniou poussiéreux qui s’ennuie dans le coffre de la voiture.

Trait libre : Une seule séance avant le deuxième confinement. Dessiner avec d’autres, hors de chez soi, sans prétention.

Informatique : Les outils informatiques de l’association peuvent être apprivoisés. Sur demande et régulièrement le samedi, de l’aide informatique est proposée : Aide aux démarches administrative, aide à se servir d’un ordinateur, installations et accompagnement vers Linux.

Lâchage vocal :

4) Direction collégiale
* Ouverte aux bénévoles qui le souhaitent.
* Actuellement, 10 membres : Éric Demougin / Frédérique Hellegouarc’h / Jean-Michel Génevaux / Marie Demougin / Maxime Berthelon / Nastasia Lewandowski / Pauline Huet / Sandra Lardeux / Solène Laly / Yoan Texier
* Quatre nouveaux membres se déclarent : Daniel Cohen / Geneviève Kerivel / Jean-Yves Pousse / Yvane Girard

5) Accès à l’étage et activités autres que bar
* Reste entre autre à finir le plafond et les deux salles du fond.
* Besoin de réaliser l’ouverture dans les sanitaires actuels : maçonnerie, plomberie, électricité…
* Toute aide est bienvenue !

L’historique des événements ayant eu lieu au Saint-Jaques depuis la reprise par notre association est disponible sur cette page : https://vlap.fr/labrassviedejupilles/historique/

6) Au revoir
Des applaudissements, des sourires, des coucous, merci à tout le monde !


15 novembre 2020, 16h. Par téléphone.

Présent·es : JM, H, M, N, S, Y, Y

début de la réunion à 16h  

1) électricité : on attend la réponse de la co-gérance SCI.

2) Travaux pendant le confinement  ? Une réunion téléphonique est prévue pour voir les modalités.

3) cercle Covoiturage :    Article paru sur le blog de chateau du loir : http://chateauduloir.over-blog.com/2020/11/tout-savoir-sur-coup-de-pouce-le-covoiturage-de-proximite.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail    

4) Assemblé générale :  
* le téléphone marche mal à la connexion (mauvais numéro, mauvais mot de passe, il faut parfois essayer plusieurs fois pour que cela fonctionne   
* en plus, on ne sait pas quand est-ce que l’on peut parler, on ne sait pas non plus qui parle.    * zoom parait plus simple pour ces 2 dernières raisons.   
* il y a aussi jitsi ou autre outils qui ne nécessitent pas d’installation : plus simple donc que zoom. (en fait zoom aussi peut fonctionner directement via le navigateur internet)  
  * en cas de pb de connexion, zoom est lent à revenir.   
* est-on obligé de faire de la vidéo, et même de l’audio ? un tchat pourrait suffire ?   
* sur zoom : petite étoile sur le tchat pour dire que l’on veut la parole., ensuite la distribution est faite par une personne particulière ou non.   
=> On teste un outils mixte zoom ou jitsi / téléphone pour celles et ceux qui n’ont pas le net. JM gère la logistique.

Demander dans l’agenda de ce soir : écouter le son et participer via votre ordinateur ou via un téléphone?L ‘ordinateur facilite la logistique : on peut plus facilement savoir qui parle et demander la parole. Ceci nécessite un micro (mais pas forcément de webcam) Le téléphone permet à celles et ceux qui n’ont pas d’ordinateur de se connecter

Date de l’AG :     Le 12 ? avant ? après ? Pendant le confinement ou après ?      On propose le 28, le 29 et le 12 décembre par sondage ce soir.     16h   

Ordre du jour AG     – bilan financier N    – bilan moral : général (évolution des bénévoles, fonctionnement, direction collégiale…) Y    – bilan d’activités (cercles ) :  travaux M, covoit JM , lâchage vocal D, philo E, coworking  F  , clowns F  ,  ménage H , cuisine D, bar S, scène ouverte JM ou E ?, Trait libre Y. informatique Y.  
=> Préparer une causerie de au maximum 2 min- demander aux coordinateurs de chaque cercle     – questions diverses    création d’un pad de préparation de l’ag (JM)
Appeler les coordinatrices de chaque cercle (M)
réunion de calage de l’AG 3 jours avant l’AG (24 nov, ou 8 dec) 20h00

5) compte rendu Apave gaz : peinture jaune à faire sur les tuyaux de gaz, affichage à faire au dessus du boitier de fermeture de gaz et ajouter un contrôleur de pression en sortie de détendeur.

6) relecture avant 21h du courriel de ce soir

fin de la réunion à 18h08


1er novembre 2020, 16h. Par téléphone.

1)  boite à remarques/encouragements/cries-d’orfraie : Elle est vide.

2) initiales ou prénoms dans les compte-rendus ? On reste a priori sur les initiales. « La collégiale est composée  de  » à mettre sur le site en haut de la page de comptes rendus.

3) Fichier adhérents, cahier de contact, CNIL et RGPD :
En phase de covid, on doit noter les présents lors des repas. Le cahier des adhérents ne doit pas être accessible à tous => dans un tiroir, utilisé seulement par les bénévoles bar.
Une fiche A5 peut être remplie par le nouvel adhérent et est ensuite saisie sur le fichier et rangement de la fiche en fonction d’un numéro associé à chaque fiche.

4) Publication des comptes : On publie sur le site de la Brass’vie le bilan comptable 2019 et on informe dans l’agenda.

5) tampon : Sera écrit « lieu de vie associatif, bar, restaurant Le Saint Jacques », l’écriture est à coté du logo avec une écriture lisible.

6) La vente à emporter étant autorisée…(mais pas d’alcool, ni de stationnement debout ou assis) G. propose de faire un repas à emporter. Le bar est sans alcool à ce moment là et on ne sert que à l’extérieur.
Le risque est que l’on doive demander aux personnes de ne pas rester devant le bar. Des petits déjeuners sont proposés par la boulangerie à coté, et des repas à l’épicerie, nous ferions double emplois. On ne souhaite pas que cela se fasse car trop compliqué. ce serait également donner l’impression que le Brass’vie essaie de contourner la loi (si « réunion », ce qui semble certes peu probable mais qu’il ne faut sans doute pas encourager). De plus, le sens premier de la Brass’vie c’est… la vie, la convivialité et donc le partage. Ces derniers points étant impossibles à réaliser actuellement, une simple prestation de service n’a donc guère de sens pour le moment.

7) Page facebook : On recherche une personne habituée à Facebook pour :
– répondre aux messages, ou/et  transférer les questions
– recopier l’agenda de la semaine.
– « animer la page »
Il faudrait trouver une personne qui soit au courant de la vie quotidienne (et des décisions de la direction collégiale) pour pouvoir répondre en autonomie.
On cherche quelqu’un via une annonce sur facebook? via une annonce sur l’agenda? via des causeries dans le bar lorsqu’il sera ré-ouvert ? On décide de faire cela par causerie dans le bar. Y. en parle à J.

8) une réunion de la direction collégiale sans prise de note sur ordinateur : diffusion vers les adhérents ? Si on prend une photo, les notes sont personnelles et non retravaillées. Elles ne reflètent pas tout le contexte. Dans le cas d’absence de prise de notes, pas de photos et on invite à consulter le cahier. On essaye le plus possible de faire une prise de note numérique collective, qui puisse être relue et amendée.

9) Partenariat autres associations suite à la rencontre entre les associations de Jupilles organisée par la Municipalité :
Pour les réunions/événements des associations, on propose une adhésion à titre moral (15 euros/ an par exemple) avec deux avantages :
– ils peuvent faire leur AG et faire des évènements : c’est l’association qui achète les boissons : les adhérents de l’association « truc » payent leur consommation ce jour là à l’association « truc ».
– De plus, en dehors des réunions de l’association « truc », un membre de l’association « truc », adhérente à la Brass’Vie, peut adhérer  pour 1 euro (avec boisson gratuite).
Rédaction d’un premier jet de contrat de partenariat, puis on contactera les associations de Jupilles (pêche, APE, comité des fêtes, génération mouvement,FNACA, …) ?
Selon les finances, les nombres d’adhérents… le contrat peut-il être modulé en terme de tarif ? Cela complique et reste à expliquer (que d’énergie). Nous décidons que les contrats de partenariat devront être similaires. Z et JM en rédige une première version.
On recherche une personne contact avec chaque association jupilloise au sein de la collégiale.

10) Demande de subvention municipale : La Brass’Vie ne souhaite pas demander de subvention.

 11) chaudière : La chaudière est éteinte car l’ouvrier qui est venu ramoner à dit que ce n’était pas possible car elle n’est pas tubée. Il dit que la question de l’étanchéité se pose. Il est nécessaire de demander à la cogérance et la commission travaux de la sci que le chauffage soit possible. « Que pensez-vous faire ? » Nous recontactons l’ouvrier qui est venu faire le contrôle pour que son compte-rendu soit plus précis (cheminée et chaudière) et qu’il explique précisément pourquoi il n’a pas voulu fait le ramonage de la cheminée, le lien à l’engagement de sa responsabilité devra être clairement explicité.

12) Contacter les gîtes de Jupilles afin de savoir qu’elles sont leurs demandes et souhaits pour que l’on puisse leur apporter une plus-value et un service.
Souhaitent-ils un partenariat ? L’idée de prix « partenaire »  peut être problématique avec le fisc car secteur privé et pas associatif. Pas de partenariat financier, mais un partenariat organisationnel.
Préparation « grille d’entretien » et prise de contact en direct.

13)  sondage vers les jupillois.
E est intéressé. JM lui en reparle pour affiner le document.

14) cercle travaux de la Brass’Vie.
Tentative est faite de relancer le cercle en organisant une réunion. M. s’en occupe.

15) Une AG avant le 31 décembre 2020 ?
L’AG n’a pas eu lieu du fait du covid. Cela serait très compliqué en cercle réduit. La loi 1901 n’impose rien, mais le code des impôts indique que les membres doivent recevoir une convocation à une AG. Le crédit mutuel demande aussi un PV d’AG. L’approbation des comptes peut avoir lieu 3 mois plus tard que la date habituelle. ( initialement début juillet).
Lors du mail hebdomadaire du dimanche 23 août , un sondage auprès des usagers  et des bénévoles a été initié. Le retour de ces sondages ont été retranscrits avec le nuage de mots entre autre. 
En préliminaire il doit être fait le rappel de la loi et de décrets récents pris par le gouvernement : ce qui est possible ou non est accessible sur  https://www.associations.gouv.fr/les-ordonnances-prises-en-application-de-la-loi-d-urgence-covid-19.html
On pose la question : « il est possible de faire l’AG en audio-conférence, malgré la difficulté de certain d’accéder au système à distance.  Merci de voter pour nous donner votre avis : souhaitez-vous la tenue d’une ag en audio-conférence ? (oui, non, abstention) »
L’envoi remplace la diffusion de l’agenda de la semaine prochaine. Si le choix des membres de la brassvie est de faire l’AG, JM s’occupe de choisir des moyens techniques et de les tester.

16) relecture par tous entre 19h et 20h du mél finance et ag

17) attention au nombre de méls. Peut-on mettre des files de discussion ? Plutôt un pad et on informe par un mél court « y’a du neuf sur le pad ». Mettre les initiales des intervenants.

Fin de la réunion à 18h37.


4 octobre 2020, 16h :  

présents : S, M JM, M, G, Z, Y
1) ouverture de boite « donnez votre avis »
5 papiers dans la boite à « donnez votre avis » entre «  » le sujet. après « : » la réponse de la direction collégiale
* « dessin en language shadock » :  bien que le dessin soit joli, on ne sais comment l’interpréter

* « faire sa vaisselle lorsque l’on mange hors des repas servis » :  on l’affiche dans cuisine afin que cela ne se reproduise pas. On aurait aimé savoir de qui venait l’info (signature) pour connaître le problème précis et donc mieux y remédier. En effet, cela arrive régulièrement que de la vaisselle soit utilisée par des adhérents, et elle est dans la grande majorité des cas lavée et rangée. À voir ou cela à pêché cette fois-ci.

* « peinture de façade écaillée » : sujet transmis au cercle travaux, qui a déjà des projets autres pour l’instant. Un diagnostic de l’échec a été fait (ponçage, recette peinture, matériaux…). Le contact doit être repris avec une personne spécialiste des peintures naturelles (sans nanoparticule ni titane). Une expérience a montré que l’ocre a la particularité de tenir moins bien du fait de la nature de la terre que par exemple pour la couleur chocolat.

* « adhésion de passage à 1 euro 1 fois » : la demande au fisc prévue. on vous tiens au courant. Z et JM s’en occupent.

* « belle idée, bon courage » : merci.


2) chasse d’eau des wc fuit. Il faut changer le système de fermeture des 2 : 2*40 euros à budgeter.
3) CarnutaSandie, de Carnuta, est au courant de notre proposition de partenariat, pour que les gens avec billet Carnuta ai un aménagement d’adhésion. Évaluation du nombre de personnes à faire. S et Z s’en occupent. 
4) protocole covid en cuisine. Écrit par D. Il faut que l’on achète des masques jetables et des charlottes pour l’équipe cuisine. S s’en occupe. Essai de l’acide chlorhydrique pour le « noir » sur le carrelage. Avant le repas de vendredi, on bloque avec une table le passage vers la cuisine pendant 4 jours. ok pour le protocole proposé. carton « chaussures à laver » qui sont lavées le lundi.
5) covoiturage : demande subvention pour impression. Les impressions du 2*A5 recto-verso peuvent être faites sur l’imprimante de la Brass’Vie.
6) Nuage de mots . Transmettre à Y. Il sera publié dans l’agenda du 4 octobre. complété par le texte !  » A partir des réponses des adhérents, les mots clefs de chaque réponse est noté et le nuage de mots représente ces mots clefs avec une taille qui dépend de la fréquence d’utilisation de ceux-ci. Dans notre nuage de mots, les plus petites écritures signifient que le mot clef est apparu 1 fois, et la plus grosse, 5 fois. Si vous souhaitez vérifier l’extraction des mots clefs ou mieux comprendre l’idée qui est derrière un mot clef, le fichier des réponses des adhérents (anonymisé) peut vous être transmis sur demande. »
7) article ouest-france. Mettre le lien dans le compte-rendu. Dommage qu’il soit payant.
8) cartons d’invitation : repas gratuit pour deux personnes pour les personnes qui se sont beaucoup investies et en priorité qui habitent loin (6 invitations cette semaine envoyés). tampon, nécessaire. Premier flux : travaux étage et toilettes sèches. Sur réservation. 
9) mél vers les personnes qui n’ont pas renouvelé leur adhésion. texte convivial validé.
10) faire un tampon. On met quoi dessus ? le logo, 3 place ricordeau, jupilles, n° de siret. M s’en occupe.
11) planning bar. S s’en occupe, pour coordonner et faire des relance si des trous… mais sinon pas grave, on ouvre pas. Viser le mercredi am, jeudi soir (17h-20h), vendredi soir, samedi (14h-19h) et dimanche 9h-13h (si restauration jusqu’à 16h)
12) fiche sondage jupillois :Le texte est proposé. On a deux semaines pour le retravailler. Le boitage prend 4 heures et une après-midi. L’équipe est à renforcer E?, E? pour aller au contact. JM demande à E, S à E.
13) concerts :L’organisation des concerts… comment répondre ? M contacte E et A pour une première réunion du cercle spectacle. Du fait du covid, il faut demander une signature de décharge si chant sans masque. On demande à ce que la liste des participants soit notée pour chaque jeudis et que chaque participant signe une décharge. JM s’en occupe.
Fin à 19h.


20 septembre 2020 :  
Les écrits simplifiant toujours les discussions qui ont eu lieu, si à la lecture, tout n’est pas clair, n’hésitez pas à nous en parler.
présents : G, Z, Y, J-M, M, S, P. excusés : E, F, M, F, S, H


1) Poubelles de triPenser à aller jusqu’au bout de l’action de tri pour que les poubelles ne débordent pas. Penser à séparer pour les cubiténaires, le carton du plastique et écraser le carton pour un gain de place. Doit-on augmenter la taille des poubelles ? C’est contraire aux objectifs de moins de déchets de la Brassvie. Merci de ne pas mettre les cendres de cigarettes dans la poubelle de tri. Les cartons à Pizza doivent être vidés et aplatis. Une info sera faite les jeudis. Trouver un endroit pour stocker ce qui ne sert pas. Difficile pour les personnes qui font le ménage de décider ce qui est utile ou non.


2) Compte-rendu cercle ménage. JM fait lecture. Manu, notre nouveau robot qui fait le ménage, est efficace en position 2 d’aspiration.


3) Doit-on faire figurer en bas de l’agenda de la semaine, la rubrique « les compte-rendus » d’un des cercles. Après discussion, proposition est faite que ce soit un lien vers une page compte-rendu, plutôt que le texte lui-même. Précision que les comptes rendus sont anonymisés. On rajoute l’activité « ménage du lundi matin » dans l’agenda de la semaine.


4) Cercle restauration. D contacte les personnes ayant répondu au sondage bénévoles pour la restauration. Réunion la semaine prochain le 26 septembre à 16h. Sans doute restauration le dimanche 11 octobre. Info covid pour la restauration. On vise un repas chaque dimanche. 


5) Planning bénévolat. On observe que l’on n’a pas d’engagement d’une personne toutes les semaines. On demande à modifier la page de l’agenda bénévole afin qu’elle ne concerne pas que le bar : « planning bénévoles » exemple : « ménage : jmi 10h-10h13. »


6) Papier de feedback : C’est en place. (boite à côté de l’entrée, papiers imprimés et disponibles dans la salle du bar) On veille que la collégiale ne passe pas tout son temps à éplucher tous les thèmes, mais choisi un point particulier et propose d’y répondre.


7) Carnuta : Pour les personnes qui ont un billet à Carnuta : plusieurs solutions sont envisagées    a) adhésion à 5 euros avec inclu une boisson + une bouteille de jus de pomme de Fréda ou E Martineau (ou autre local) à emporter. Il faut créer une ligne « jus de pomme carnuta ».     b) passer en bar sans alcool,    c) adhésion à 3 euros Carnuta-Brassvie.    d) adhésion-découverte (une boisson + 1 euro pour un jour une fois par an), à demander la validité de ceci à notre interlocuteur des impôts. (ceci pose la question des « faux membres », notion de la jurisprudence des impôts, Nous poserons la question au fisc).  Actuellement, la solution de bar sans alcool est mesurée comme insuffisante car les gens ne sont pas tentés.   Z et S vont voir Carnuta pour en discuter.


8) Analyse des réponses usagers/bénévolatPlein de points positifs : on n’en fait pas la liste. Points négatif : ouverture à tous, fonctionnement opaque et dictatorial, comment remercier les bénévoles?,  manque de tabourets au bar.
Points identifiés comme clivants : 3 événements à engagement politique marqué, (sur la centaine d’événements organisée) « Restauration végétarienne » comme étiquette alors que ce n’est pas le cas. (il y a quasiment toujours la possibilité de manger végétarien, mais il y a aussi eu la majorité du temps des plats non végétariens). Le fonctionnement « sans chef » est jugé opaque (car non compris?). Les quelques propositions de « prix libre » pour les repas ont pu déstabiliser (jugement sur la notion de gratuité ?)
Il faut trouver des points d’ouvertures. Recueil des envies. Quelles seraient les modalités de recueil ? a) Questionnaire dans la boites aux lettres et de le ramener. b) une personne tierce (étudiant·e en master de sociologie)  pourrai mener cette enquêtec) questionnaire et ensuite visite pour le recueil.Doit-on essayer de plaire à tout le monde ? Attention à ne pas aller à la rencontre avec des attentes.S, JM sont intéressés pour faire le questionnaire et le recueil.
Fin de la réunion à 18h30


Les comptes rendus des réunions plus anciennes n’ont pas été numérisés. Ils sont disponibles au Saint-Jacques dans un classeur noir intitulé « Assemblées générales »