Texte de la direction collégiale finalisé en réunion du 19/09/2021

« La direction collégiale de la Brass’vie, dont chaque bénévole peut faire partie, a décidé à l’unanimité la fermeture du Saint Jacques depuis l’instauration du pass-sanitaire. Nous sommes profondément attristé·es et désolé·es de ne plus pouvoir vous y accueillir et en profiter ensemble.

Nous avions le choix entre l’institution d’un contrôle formel à l’entrée du lieu excluant de fait de nombreuses personnes, la désobéissance ou la fermeture du lieu.

Nous avons choisi mi-août la fermeture. Depuis un mois, ce choix a donné lieu à de nombreuses réactions : articles de journaux et reportage télévisuel, de nombreux messages de soutien, ainsi que des manifestations d’incompréhension auxquelles nous avons répondues.

Nous l’avons dit en introduction et le répétons ici : le choix de la fermeture du lieu est un choix par défaut qui nous attriste énormément. Nous sommes toutes et tous investi·es dans ce lieu de vie et pour certain·es d’entre nous à raison de très nombreuses heures par semaine, de très nombreux jours dans le mois. Nous aimons y faire des rencontres, y passer notre temps libre, y organiser des activités culturelles, y rire et nous y amuser. Cela n’est plus possible actuellement.

Nous rejetons unanimement l’obligation de contrôle entre usagers, qui plus est par des bénévoles et ce, dans un lieu se voulant ouvert et accueillant. Tout comme nous rejetons l’idée que des personnes soient exclues du lieu pour quelque raison que ce soit. Nous n’avons pas de position commune quant à la vaccination et cette diversité fait notre richesse : un peu plus de la moitié d’entre nous est vaccinée, l’autre non. Nous respectons chacun et chacune dans ses positions et l’association n’a évidemment aucun mot d’ordre à donner sur ce sujet. Nous affirmons que cette question n’est pas intervenue dans notre choix de fermeture.

Depuis que la Brass’vie a permis la réouverture du Saint Jacques de façon associative, il est nécessaire d’y adhérer pour pouvoir consommer dans les moments où le service bar-alcool est ouvert. Aujourd’hui, le lieu est fermé. Pour tout le monde. Quelque un·es d’entre nous continuent à y venir pour finaliser les travaux donnant accès à l’étage et pour préparer sa prochaine ouverture. Mais cela ne change rien au fait que pour l’instant, le lieu est fermé, y compris pour les personnes qui ont un pass-sanitaire. Celles-ci peuvent se sentir exclues car elles n’ont pas forcément ailleurs un lieu qui leur convienne pour trouver de la convivialité et de l’altérité. Nous avons discuté de la possibilité d’organiser des temps précis pendant lesquels des activités ou des temps de vivre ensemble pourraient être organisés entre personnes ayant le pass-sanitaire. Nous n’avons pour l’instant pas statué et nous en rediscuterons lors de prochaines réunions de la direction collégiale.

Depuis la fermeture du lieu, nous tenons un stand sur le marché le dimanche matin, où nous vendons du café et des jus de fruits. Sans alcool et donc sans adhésion nécessaire à l’association. Nous maintenons ainsi un lien entre les habitués, les bénévoles, et les usagers du marché. Nous sommes heureux et heureuses de pouvoir proposer ce temps de partage, et continuerons tant que le Saint-Jacques ne sera pas rouvert. »

Les membres de la direction collégiale de l’association.