Hymme à la Brass’Vie

Hymme À la Brass’Vie

Un bistrot, ça renaît, ça revit,
À l’endroit, dans vos verres.
Un troquet pour la paix, pour la vie,
Ça réchauffe les déserts.

On partage des copains, des amis,
C’est la poire au dessert.
Un régal, un bon pain, une bonne mie,
Ça respire le bon air.

Et l’espérance au marc de café,
Comme le soleil dans l’obscurité.

Bienvenue, aux idées, aux pensées,
Sur vos lèvres, vos sourires.
Un bonjour, un bisou, un baiser,
Ça réveille les plaisirs.

Une maman, un bébé, un pépé,
Un voyageur égaré.
Un gamin, un papa, une beauté,
Ça resplendit au café.

À la Brass’Vie, on enterre la mort.
À la Brass’Vie, c’est la vie qu’on dévore.